Septoplastie

La différence entre lifting seins et réduction mammaire
13 février 2019
Kim Kardashian chirurgie
22 février 2019

Septoplastie : la chirurgie du nez dévié pour redresser la cloison nasale et améliorer la respiration

La septoplastie est la chirurgie réparatrice du nez qui corrige la déviation de la cloison nasale. L’intervention vise à améliorer la respiration en redressant la paroi qui sépare les narines. Moins connue que la rhinoplastie, la septoplastie apporte pourtant des bénéfices fonctionnels qui peuvent changer la vie du patient.

 

La déviation de la cloison nasale nécessite-t-elle toujours une correction chirurgicale ?

 

La déformation de la cloison nasale est une disgrâce très répandue. En effet, on estime que 80% de la population mondiale présente une déviation du septum nasal. Généralement, cette déformation est plutôt bénigne. Elle est presque indétectable et ne pose pas de problèmes particuliers à ceux qui en souffrent. Toutefois, une cloison nasale sérieusement déviée peut engendrer des difficultés respiratoires très handicapantes (activité sportive limitée, ronflement, infections des sinus…). Dans ce cas, le redressement du septum par voie chirurgicale est indispensable pour améliorer le confort du patient.

 

A quels patients peut-on indiquer la septoplastie ?

 

Le septum nasal peut être dévié suite à un traumatisme important (accident, choc au visage, impact dû aux sports de combat). Il peut aussi s’agir d’une malformation congénitale qui s’aggrave progressivement avec l’âge.

Contrairement à la chirurgie esthétique nez, la septoplastie vise en priorité à corriger des problèmes fonctionnels. Son but n’est pas d’améliorer l’apparence de l’appendice nasal, mais plutôt de soulager les difficultés respiratoires et les complications qui viennent avec. En effet, la déviation septale s’accompagne souvent de :

  • Maux de tête
  • Sinusite chronique et rhinopharyngite
  • Ronflement et apnée du sommeil

 

Lorsque le traitement médical est inefficace, le médecin peut orienter son patient vers une alternative chirurgicale : la septoplastie.

Déroulement et suites opératoires de la septoplastie

 

L’intervention se déroule en ambulatoire et sous anesthésie générale. Le chirurgien va remodeler la partie osseuse et cartilagineuse du septum. Il y accède en enlevant temporairement la membrane et ôte les tissus qui entravent le flux d’air. Pour ce faire, il effectue une incision endonosale qui ne laisse aucune cicatrice visible. Dans les cas les plus sévères, le chirurgien optera pour une incision horizontale au niveau de la columelle (base inférieure du nez qui sépare les narines). La cicatrice engendrée par l’opération est très fine et sera pratiquement invisible au bout de quelques mois.

Suites de la chirurgie réparatrice du nez dévié :

 

Après une septoplastie, le patient peut s’attendre à :

  • Un nez enflé et bouché (la respiration est exclusivement buccale pendant quelques jours)
  • Des saignements légers
  • Une douleur supportable, soulagée par la prise d’analgésiques recommandées
  • Un arrêt de travail d’une semaine
  • Une activité physique et sportive à restreindre pendant un mois

La septorhinoplastie : combiner la chirurgie fonctionnelle du nez avec un geste esthétique

 

Chez certains patients, la déviation du septum nasal est également gênante sur le plan esthétique. Le nez tordu est alors source de complexe puisqu’il affecte l’harmonie des traits faciaux. Dans ce cas, le chirurgien peut associer la septoplastie à un geste à visée esthétique. Dès lors, on parle de septorhinoplastie (ou rhinoseptoplastie). Puisqu’elle agit sur deux fronts, cette opération est particulièrement délicate et nécessite un chirurgien compétent expérimenté.

Comments are closed.