Peut-on corriger les disgrâces du nez sans recourir à la chirurgie ?

L’augmentation des fesses
27 février 2019
Complexe avec la forme de son nez : Voici le témoignage d’une personne qui nous a écrit
17 avril 2019

Peut-on corriger les disgrâces du nez sans recourir à la chirurgie ?

 

La rhinoplastie est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus populaires auprès des femmes. Toutefois, certaines patientes préfèrent éviter l’acte chirurgical et les effets qui en découlent. Elles se tournent alors vers la rhinoplastie médicale, une technique qui corrige les imperfections du nez grâce aux injections d’acide hyaluronique.

La rhinoplastie médicale : retoucher le nez sans chirurgie

Pour réaliser une rhinoplastie médicale, le médecin troque son bistouri pour de l’acide hyaluronique moyennement réticulé. A l’issue de cette intervention, le résultat est immédiat et le rendu final est souvent très proche de celui d’une chirurgie esthétique du nez. Par ailleurs, Le praticien peut faire des injections de botox pour traiter les rides du nez ou pour remonter légèrement la pointe nasale. Dans certains cas, la rhinoplastie médicale est recommandée en tant que rhinoplastie de révision (c’est-à-dire lorsque le patient a été déjà opéré et qu’il n’est pas satisfait du résultat). De même, l’injection de produits de comblement au nez peut être envisagée en complément d’une rhinoplastie chirurgicale.

Injection d’acide hyaluronique au nez : pour corriger quels défauts ?

La rhinoplastie médicale est uniquement destinée à augmenter les dimensions du nez. Il s’agit de corriger de légères imperfections plutôt que de remodeler le nez de manière radicale. Bien entendu, l’intervention a le mérite d’être beaucoup moins invasive qu’une rhinoplastie chirurgicale. Ses suites sont plus simples (pas de saignement ou d’hématome) et aucune éviction sociale n’est à prévoir.

Remodeler le nez sans chirurgie, une alternative aux rhinoplasties d’augmentation

La rhinoplastie médicale peut être une alternative au remodelage du nez par greffons osseux ou cartilagineux. Par exemple, pour traiter une bosse nasale, le médecin tentera d’harmoniser le nez en ajoutant du volume. Il fera des injections d’acide hyaluronique ciblées (autour de la bosse, le long du pavillon nasal) afin de rendre la bosse moins visible. Toutefois, certaines malformations du nez sont impossibles à corriger par une rhinoplastie médicale. Une cloison nasale déviée, des narines trop larges ou une pointe écrasée nécessiteront une rhinoplastie chirurgicale classique.

La rhinoplastie médicale offre des résultats satisfaisants mais peu durables

L’autre inconvénient majeur se rapporte à la pérennité du résultat. En effet, après quelques mois, l’acide hyaluronique injecté se résorbe progressivement dans l’organisme. Ainsi, La correction apportée par la rhinoplastie médicale dure entre 12 et 18 mois. Après cette période, le nez retrouve son aspect initial.

 

Même si elle peut corriger certaines imperfections, la rhinoplastie médicale ne peut pas remplacer la chirurgie esthétique et réparatrice du nez.

Laisser un commentaire